Lauréat 2018 : Le Goût des ruines de Bernard Allays

63457

Le Goût des ruines est l’histoire de Simon, libraire désinvolte et nonchalant, arrivé à un carrefour de son existence. Dans son univers constitué de son ami Gilles, des femmes de passage, et de sa librairie qu’il s’apprête à quitter, l’irruption du souvenir tenace de Rose, sa première passion dont il apprend la mort, et la pénible découverte de chiens abattus devant sa porte viennent donner un rythme instable à son lent départ, la lente déprise de Simon d’un monde auquel il ne participe plus. Affinant son récit de pistes policières, le doublant d’une intrigue et d’une sensibilité amoureuses, Bernard Allays fait du cheminement de Simon, orphelin de son quotidien, une quête poétique.

Bernard Allays est né à Hazebrouck, dans le Nord. Il mène des études de lettres à Lille, devient formateur puis professeur de français en Normandie où il réside actuellement. Il s’intéresse également au théâtre qu’il enseigne ou anime dans le cadre d’options ou d’ateliers. Le goût des ruines est son premier roman.

Lauréat 2017 : Saccage de Quentin Leclerc.7fcd74d64f213a6c7c5e8a3f0721f621

Quentin Leclerc est connu pour avoir lancé en 2012, avec Michel Pimpant, les textes Les Boloss des Belles Lettres qui résument en langage « boloss » les grands classiques de la littérature française.

En 2016, il publie son premier roman, Saccage, publié aux Éditions de l’Ogre. Le récit se donne comme une apocalypse où tout semble en état de métamorphose, de décomposition. Dans une langue vive et riche d’images, Quentin Leclerc nous offre une véritable création où sublime et absurde se mêlent. Voilà une étrange étrangeté.

 

Lauréat 2016 : Un Marin Chilien d’Agnès Mathieu-Daudé.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Blanche/Un-marin-chilien

Un Marin Chilien

Cette année, nous récompensons Agnès Mathieu-Daudé pour sa fabuleuse épopée aux personnages fascinants.

Épopée ? Oui car Agnès Mathieu-Daudé nous emmène dans un voyage mené par Alberto, un Indien Mapuche, qui fait écho à la grande tradition des picaros ! L’Islande devient un lieu de retraite pour le personnage qui apprend tant sur lui-même ! C’est au détour de rencontres, de péripéties, de paysages, que se forme petit à petit le personnage, ce marin chilien qui ne l’est point mais dont il a tout l’esprit, roi solitaire sur le navire de son histoire.

Engagez-vous dans ce voyage littéraire avec plaisir et merci à Agnès Mathieu-Daudé pour cette fabuleuse histoire : Zone Critique – Un Marin chilien

Mot d’Agnès Mathieu-Daudé

 » A l’occasion de la parution d’un premier roman, on peut être particulièrement attentif à

la reconnaissance du public. J’ai été émue d’être lue attentivement, et appréciée, par un

jury à la fois jeune et déjà si professionnel, comme l’a confirmé l’organisation de la

soirée de remise du prix. Ces beaux auspices donnent courage et envie – et je suivrai

avec attention le prix et ses lauréats. »