Retour à Patmos, Patricia Emsens

Des frigos à remplir, de la vaisselle à faire, la folie d’acheter un lave-vaisselle, les enfants qui se chamaillent, faut-il inviter Grégoire à déjeuner dimanche ? Voilà le quotidien des vacances racontées dans ce roman. Dans l’île grecque de Patmos on baigne dans la trivialité la plus insignifiante. Ces personnages qui se cherchent sans savoir se parler autrement que par des mots creux et quelques étreintes n’ont ni vertus ni vices, à peine une petite susceptibilité qui leur tient lieu de caractère. L’histoire de leur vie et de leurs souvenirs est absolument sans intérêt. Le quelconque est déjà porté en fanfare sur les écrans, il existe maintenant en livre.

PG